Sélectionner une page

La seule constante dans la psychologie c’est qu’il existe plusieurs points de vue et perspectives sur la manière de penser et d’interpréter le comportement humain. Que l’on parle de Freud ou de Maslow, les opinions sur la raison pour laquelle l’homme agit d’une telle ou telle manière sont multiples.

À ce stade de la psychologie moderne, les différents points de vue sur le comportement humain ont été divisés en plusieurs perspectives différentes :

Perspective biologique

Pour comprendre en quoi consiste la perspective biologique, il suffit de se baser sur son étymologie. Les biopsychologues basent leur explication sur le comportement humain en fonction d’un processus biologique. Les trois principales causes de nos pensées et de nos comportements dans une perspective biologique sont : notre génétique, nos hormones et nos neurotransmetteurs. En examinant la perspective biologique, un psychologue est capable d’expliquer le comportement extraverti d’une personne en raison de sa constitution génétique.

Perspective comportementale

La perspective comportementale est fortement basée sur les comportements et les actions observables d’une personne. Contrairement à d’autres perspectives, la perspective comportementale ne prête pas attention aux processus cognitifs, car ces derniers ne sont pas observables. La perspective comportementale explique le comportement par le conditionnement.

Perspective cognitive

Contrairement à la perspective comportementale, la perspective cognitive, comme vous l’aurez compris à son nom, concerne tous les processus cognitifs d’une personne. Un psychologue cognitif examine le comportement d’un individu en fonction de la façon dont il interprète, perçoit et se souvient des évènements et des personnes qui les entourent. Essentiellement, pour comprendre le comportement et les actions d’un individu, vous devez comprendre comment il traite le monde qui l’entoure et pourquoi il le traite tel qu’il est. Cette théorie est également fortement basée sur la mémoire et la perception.

Perspective humaniste

La perspective humaniste a été inspirée principalement par Abraham Maslow et Carl Rogers, qui ont tous les deux souligné leur point de vue psychologique sur le libre arbitre et le choix individuel. La perspective humaniste générale est également fortement basée sur la théorie des besoins de Maslow. Cette théorie stipule essentiellement que pour qu’une personne atteigne son plein potentiel elle doit acquérir chacun des cinq étapes ou besoins. Dans l’ordre, ces besoins sont : les besoins physiologiques, les besoins de sécurité, les besoins d’amour et d’appartenance, les besoins d’estime et les besoins de la réalisation de soi. En général, la perspective humaniste considère donc le comportement humain dans son ensemble.

Perspective psychodynamique

Cette perspective dépend grandement de la manière dont le passé a affecté les états psychologiques d’un individu. Les psychologues qui utilisent cette perspective croient que notre esprit inconscient est ce qui contrôle la majorité de notre cognition et de notre comportement.

Perspective socioculturelle

Pour la perspective socioculturelle, les psychologues examinent le comportement d’un individu en fonction de l’influence qu’a sa culture. Cette perspective examine essentiellement la manière dont les individus interagissent avec leurs groupes sociaux et culturels, ainsi que la manière dont ces groupes influencent le comportement d’un individu.

Perspective évolutionnaire

La perspective évolutive est basée sur la théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin. Ainsi, les pensées et les comportements d’un individu sont essentiellement basés sur ce qui lui donnerait les meilleures chances de survie, par la suite, les comportements offrant les meilleures chances de survie sont transmis aux générations suivantes.