fondateur psychologie

Qui est le père de la psychologie ?

par | Oct 12, 2022 | éducation | 0 commentaires

Beaucoup pense que le véritable père de la psychologie est Sigmund Freud. Mais il est important de savoir que le père de la psychologie est celui qui le fait en discipline indépendante, celui qui lui permet à la psychologie d’être une science qui a pour objet de comprendre les comportements.
Vu les différents secteurs de la psychologie, on peut dire que le père de la psychologie sont différent d’un secteur à un autre. Pourtant, d’une manière générale, le seul et véritable fondateur n’est qu’une seule personne : Wilhelm Wundt.

Winhelm Wundt, père fondateur de la psychologie

Wilhelm Wundt, le père de la psychologie suivie à la fois d’une étude en psychologie mais aussi en médecine. C’était un homme introspectif. Il s’intéresse beaucoup à la méditation et à l’étude. En effet, la psychologie existe déjà depuis la fondation de la philosophie. Pourtant, elle n’a pas son véritable sens car elle est toujours considérée comme une branche de la philosophie. Donc, elle n’occupe une place importante chez les chercheurs.
Ainsi, le père fondateur a pour objectif de séparer la psychologie en philosophie et de le transformer en une discipline indépendante, une science tout entière. Ainsi, cette séparation permet à la psychologie de gagner un peu d’espace afin de susciter un développement de toutes sortes.
Le père de la psychologie est né en Allemagne en 1832. Certes que ce n’est pas lui qui crée en premier la psychologie dans la philosophie. Pourtant, c’est bien lui qui fait tout son possible pour faire développer la psychologie à une discipline qui ne dépendait plus de la philosophie. Même s’il passe inaperçu aux yeux du public. Sachez qu’il est le véritable fondateur de la psychologie. C’est lui qui fait des études et de nombreuses analyses afin que la psychologie soit reconnue aujourd’hui comme une science indépendante, une discipline qui vise à comprendre le comportement humain.
Et même si Sigmund Freud, Carl Jung, William James, … sont considérés comme des sources dont laquelle la psychologie apparaît. Wundt reste le véritable fondateur.
A part cela, Wilhelm Wundt se diffère de ces autres auteurs qui portent les grands noms de la psychologie par sa détermination, son esprit mais aussi de son état de conscience. D’ailleurs, à l’époque où personne n’envisage pas l’indépendance de la psychologie, Wundt est la seule qui inspire à créer un laboratoire qui s’oriente exclusivement sur la psychologie.

LIRE AUSSI  Le psychologue : quand et pourquoi a-t-on besoin de psychologue ?

Connaître les parcours de Wilhelm Wundt, véritable père de la psychologie.

Wilhelm Wundt, le véritable père de la psychologie est un médecin diplômé de l’université de Heiberg avec une mention très bien. Il est un brillant élève, ce qui lui permet d’être le meilleur de sa classe.
Après avoir obtenu son diplôme, il commence sa carrière professionnelle en effectuant un stage chez Hermann Von Helmholtz. Cette dernière est une institution qui se distingue des autres par son attribution en psychologie. En effet, la psychologie occupe une grande place dans cette institution. De ce fait, Helmholtz doit être une grande opportunité pour Wundt. Alors que ce qui se présente n’est pas vraiment le cas car les relations entretenues entre Wundt et cette institution ne sont pas vraiment bonnes.
Ainsi, Wundt décide de suivre une formation en philosophie à l’université de Leipzig. C’est à ce moment-là qu’il s’intéresse surtout à la psychologie. On peut même dire que c’est cette université qui révèle en Wundt le sentiment de développer la psychologie dans un autre domaine intéressant. Il assume l’importance de la psychologie et a soif de le transformer en discipline indépendante, ayant sa propre valeur et attribut.
Certes, dans la philosophie, le concept évolue vers le temps. Pourtant, ce qui a franchi le premier pas pour le transformer en discipline indépendante, n’est nul autre que Wundt.

Qu’est-ce qui anime la volonté humaine : source d’inspiration de Wundt

En voyageant à travers le temps, on peut comprendre que Wundt est déterminé à changer le destin de la psychologie. En effet, il possède une capacité exceptionnelle qui le rend spécial. Il est quelqu’un qui pose des questions et qui cherche lui-même la réponse. Ce n’est pas étonnant, en faite, cette nature de se débrouiller de la réponse à une question révèle de sa nature. Et c’est lui qui conduit à valoriser la psychologie dans la société.
En effet, à l’époque, tout ce qui rapporte à la psychologie ne sont que des abstraits. Ils ne sont que les fruits des idées et des réflexions dont il est impossible d’avoir des réponses concrètes. Soif d’avoir une réponse tangible à ces questions, Wundt tente de trouver des preuves fondées sur l’expérimentation. La question qui lui inspire relève du domaine de la psychologie : « qu’est-ce qui anime la volonté humaine ? ».
Il y a différentes questions qui sont en relation avec cette envie : pourquoi agir ? Qu’est-ce qui oriente notre choix ? Pourquoi certaines personnes ont des motivations ? C’est à travers ces différentes questions que Wundt commence sa recherche en laboratoire. Il utilise la méthode expérimentale. C’est donc la première méthode utilisée en recherche psychologique.

LIRE AUSSI  La psychologie de l’éducation

Université Leipzig : institut psychologique fondé par Wundt

En 1879, Wundt crée le premier institut psychologique expérimental. C’est une période très remarquable dans l’ère de la psychologie. On peut dire que c’est l’époque ou on crée la psychologie moderne. Les expériences acquises pendant le parcours de Wundt chez Hermann von Helmholtz lui servent d’une grande utilité.
Plus tard, d’autres médecins ainsi que des étudiants des universités allemandes trouvent l’intérêt que porte cette université. Ce qui les incite à exprimer leur sentiment et leurs pensées au sein de ce laboratoire.
À travers ces nombreuses données, Wundt trouve enfin des informations qui lui permettent de comprendre les processus mentaux, la conscience et surtout la volonté.

Les œuvres de Wilhelm Wundt

En tant que père fondateur de la psychologie, Wilhelm Wundt laisse de nombreux héritages importants en ce qui concerne la psychologie. Son ouvrage le plus connu est un livre intitulé Fundamentals of Physiological Psychology and Peoples Psychology. Il a également publié un rapport contenant plus de 100 expériences psychologiques. C’est aussi un véritable héritage psychologique. Vous voulez connaitre ces expériences. Ce rapport est publié sous le nom « Philosophische Studien », il suffit de le consulter.
Wilhelm a vécu ses 21 années dans le monde de la psychologie. Et durant tous ces temps, il fait tout son possible pour mettre en place toutes les bases de la psychologie. Il est le seul qui a lancé la psychologie sous une nouvelle approche. Il est donc celui qui changera la psychologie traditionnelle dans la philosophie en psychologie moderne.
Mais à part cela, il transmet également ces connaissances ainsi que ces points de vue à d’autres psychologues. Il forme une nouvelle génération de psychologues avec des personnalités d’un véritable psychologue et non pas d’un philosophe.
Watson, Pavlov, Skinner sont les figures de la nouvelle génération de psychologues avec l’attitude behavioriste. Durant toutes ses approches, il n’utilise qu’une seule méthode : la méthodologie expérimentale. C’est donc la méthode propre à utiliser pour effectuer une recherche psychologique. Plus tard, les autres méthodes de recherche psychologique le complètent.
En bref, la psychologie devient de nos jours une véritable science qui forme de nombreux psychologues au service de la société. Tout cela est possible grâce à la curiosité de Wilhelm Wundt qui s’efforce à changer la psychologie en science. Rappelons-nous le nom et la figure de ce héros.

LIRE AUSSI  La psychologie de l’éducation

Offres

  • Development by Free Trade? Développement à travers le libre-échange?: The Impact of the European Unions Neoliberal Agenda on the North African Countries ... pour les pays de lAfrique du Nord
  • Développer la puissance: Repoussez les limites de la performance musculaire
  • Le guide de survie des hypersensibles empathiques (DEVELOPPEMENT P)

Articles dans la même catégorie

La psychologie de l’éducation

La psychologie de l’éducation

La psychologie de l’éducation implique, comme son nom l’indique, l’étude de la manière dont les gens apprennent. Pour cela, plusieurs facettes peuvent être prises en compte : les résultats des élèves, le processus pédagogique, les différences individuelles...

lire plus